Belarus #10 – Un peu de musique : 10 groupes biélorusses à découvrir de toute urgence

On n’entendait jamais parler de la Biélorussie jusqu’à la fameuse crise du COVID-19 ; aujourd’hui, les images de son président Monsieur Alexander Lukashenko, le-fameux-mec-au-pouvoir-depuis-26-ans, conseillant la vodka et les saunas pour se protéger du virus, font le tour du monde. Et gnagnagni la Biélorussie c’est une dictature et blablabla l’économie fragile et tatati la coupe biélorusse de football qui continue… Que des informations peu réjouissantes qui dressent un portrait très biaisé de ce pays dont je vous raconte depuis plus d’un an déjà la beauté. Et bien, que nenni ! Moi aussi j’ai envie de vous parler du Bélarus, mais dans une toute autre thématique : la musique ! Voici sur un plateau mes 10 groupes préférés de la scène musicale biélorusse.

IMG_20190714_211314
Nizkiz en concert un 14 juillet à l’occasion de la fête nationale française

A chaque fois que j’entends une chanson de Nizkiz, je ne peux pas résister à bouger dans tous les sens, sauter, et chanter à tue-tête des mots qui ressemblent plus ou moins (plutôt moins que plus) aux paroles en biélorusses. Je les ai vus en concert plusieurs fois, il y a toujours une ambiance de malade. C’est vraiment un groupe qui plaît à tout le monde, et me replonge dans mes folles années adolescentes.

Un autre groupe biélorusse du même style que Nizkiz, avec beaucoup de gens qui dansent à chacun de leurs concerts. Je les ai découvert lors de la Journée de la langue maternelle (oui, ça existe !), un événement d’autant plus important quand on sait qu’en Biélorussie très peu de gens utilisent la langue biélorusse pour communiquer dans la vie courante.

J’étais très curieuse de découvrir ce groupe à et surtout d’y emmener mon amie Marie, en visite en Biélorussie. SuperBesse c’est le nom d’une station de ski en Auvergne, et c’est le nom choisi par ces deux musiciens à l’origine de la formation. Pourquoi ? Parce qu’ils trouvaient ça drôle comme nom, et qu’en russe ça sonne comme « Super démon« . Du coup, la station de ski en question les a invité à venir faire un concert… D’où le terme de Superbesseption que je viens d’inventer.

Pour enchaîner après SuperBesse, pendant le même événement, Marie et moi nous sommes tombées amoureuses d’un chanteur moustachu, leader d’un groupe encore plus cool que Superbesse (pardon), j’ai nommé, Molchat Doma. Pendant qu’on dansait parmi une foule d’adolescents déjà pas mal intoxiqués par l’alcool alors qu’il était que 21h, j’entends Marie qui crie « Gridouuuu, je veux pas vieilliiiiir« . Et bah moi non plus !

Shuma est surement l’un des groupes les plus connus de Biélorussie, car il propose une musique absolument transcendante, reprenant des sons traditionnels en version électro : soit, le mix absolu de génie.

Candidat pour la Biélorussie au concours de l’Eurovision édition 2017, ce duo plutôt folk et poétique qui vous mettra assurément de bonne humeur !

One night, while I was attending one of the strangest Halloween party of my life, I met Vlad. Then we meet again, and again, and then Vlad became my friend. One time, we were seating in his Peugeot smoking some cigarettes and he told me something I could not believe : his favorite band is Ska-P and he’s the leader in a Belarusian Ska band. After that, I became Vlad’s biggest fan and followed his band Skarlett everywhere I could (so, basically, one time in Minsk, but it was awesome).

Pendant mon séjour en Biélorussie, j’ai eu la chance de prendre quelques cours de chants traditionnels polyphoniques. C’était un peu compliqué parce que, évidemment, je ne comprenais pas grand chose à ce qu’il se passait, et puis, comment dire, j’avais pas trop le niveau… Je vous laisse juger pas vous même du talent de la professeure et de ses amies.

Pour une ambiance un peu plus swaggy et urbaine je vous conseille Max Korzh, sûrement l’un des rappeurs actuels les plus connus de Biélorussie. C’est 100% mainstream mais, heureusement, écouter de la musique mainstream biélorusse, c’est 100% pas-mainstream partout ailleurs. Alors profitez-en !

Bez Bileta is one very famous Belarusian band, although, as far as I have understood, « it used to be better before ». Well, after some research, I really agree and prefer their older songs. I went to see their concert twice and I think they have a lot of energy to share! Their name means « Without ticket » which is kind of the Belarusian version of the French « Sangria gratuite » to bring people to events.

IMG_20190620_190406 (1)
Après le concert de Bez Bileta pendant les Jeux Européens de Minsk, j’ai droit à ma petite photo avec le chanteur 🙂

Ce groupe n’est absolument pas biélorusse (c’est un groupe allemand) mais comme je l’ai découvert à Minsk, et en attendant de me lancer dans un top 10 de groupes germaniques, je me suis dit qu’il méritait quand même une place spéciale dans ce classement. Leur chanson « Power to the woman on the morning shift » est parfaite pour vous accompagner le matin sous la douche quand vous avez du mal à vous motiver.

J’espère que cette petite sélection vous a plu ! Alors, quel est votre nouveau groupe biélorusse préféré ?

6 réflexions sur “Belarus #10 – Un peu de musique : 10 groupes biélorusses à découvrir de toute urgence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s