My French Film Festival édition #StayHome : plus que 6 jours pour en profiter !

Alors que les règles de confinement commencent à s’assouplir un peu partout en Europe et donc que le fameux « dé-confinement » s’annonce de plus en plus imminent, je vous l’annonce, mes amis, la fête est finie : il va falloir ressortir. Je sais, c’est triste, on avait tout juste commencé à s’habituer à cette nouvelle vie solitaire, à la fois déconnectée du monde et sur-connectée aux réseaux, loin des injonctions de sortie et de la terrible #FOMO (Fear Of Missing Out, la peur de manquer quelque chose), que déjà, paf !, nous allons y être replongés. Préparez vous à entendre « Mais ça fait deux mois que tu es pas sortie tu vas pas rentrer maintenant ! » à chaque soirée, ou encore, « Allez ça va te faire du bien de sortir » (alors que vous n’en avez pas du tout envie) à tout bout de champs. Il va falloir recommencer à inventer des excuses : le travail, la famille, les enfants, une-chose-très-importante-à-faire-qui-ne-peut-pas-attendre (laquelle ? Personne ne sait) ou encore l’argent, grand classique indémodable.

Heureusement pour nous, heureusement pour vous, il reste encore le dimanche. Dimanche, jour sacro-saint où on a le droit de dire non sans avoir besoin de chercher une raison valable acceptée socialement, parce que le dimanche, c’est une raison en soit. Le dimanche, c’est le seul jour où on peut dire « Désolée, aujourd’hui je reste en pyjama » sans passer pour un gros naze voire même faire des envieux. Soyons honnêtes, si le dimanche existe, c’est pour avoir la paix. Personnellement, le jour du Seigneur, j’adore regarder des films toute la journée dans mon lit et lire des trucs sur les internets. Vous connaissez d’ailleurs déjà mon passé d’activiste en faveur des courts métrages. Et grâce au confinement (merci la pandémie) l’offre culturelle sur les réseaux s’est démultipliée ! Quel bonheur.

Donc, aujourd’hui, je voulais rendre hommage au My French Film Festival et son édition #StayHome qui m’a permis de voir pleins de courts métrages de grande qualité gratuitement en vous proposant ma petite sélection. Voici 10 courts métrages en français à voir avant le 25 mai ! Les films sont disponibles sur le site sur simple inscription et même sur Facebook ou sur Youtube avec toujours pleins de sous-titres. Pas d’excuse ! 🙂 

noyade-interdite

L’histoire d’une sirène coincée dans un monde automatique qui n’aime pas manger seule. Il ne suffira que d’une petite pièce et d’un drôle de plongeur pour changer les choses…

les-lezards

Cette fois-ci, pas de sirène, mais deux hommes qui attendent dans un sauna. Ils attendent pendant des heures. Le drôle de plongeur du film d’avant se moque un peu. Une dame aussi. Leur patience sera t-elle récompensée ?

que-vive-l-empereur

Une tente Quechua, un couple qui bat de l’aile, les guerres napoléoniennes : ça ne semble pas cohérent, et pourtant ! Malheureusement, malgré tous leurs efforts, il manque encore quelque chose… Mais quoi ?

a-l-aube

Une bande de copains sur la plage qui fait la fête, tout va bien (si ce n’est les petits soucis du quotidien) jusqu’à ce que l’un d’entre eux ait la mauvaise idée de proposer un tour en bateau. Au réveil : de l’eau, rien que de l’eau, partout.

la-nuit-des-sacs-plastiques

Un film en animation déconseillé aux enfants. Je ne sais pas si vous aimerez le film, mais ce qui est sûr, c’est que vous ne verrez plus jamais les poches plastiques du même œil…

chasse-royale

Un casting est organisé au collège Chasse Royale. Angélique hésite : j’y vais, j’y vais pas… C’est un peu la honte mais en même temps, Paris, ça donne envie !

au-sol

Un couple doit prendre l’avion pour assister à un enterrement. Mais les choses se compliquent quand ils apprennent que leur fille, âgée de quelques mois, ne peut pas voyager sans ticket. Une course contre la montre s’enclenche.

le-chant-d-ahmed (1)

Ahmed travaille depuis de nombreuses années aux bains publics. Il y a ses habitudes. Jusqu’au jour où il doit former un nouveau stagiaire : ce dernier vient remettre en question son quotidien.

la-migration-bigoudenn

Un court-métrage qui vous donnera envie de manger des crêpes.

  • Pile Poil de Lauriane Escaffre et Yvo Muller

pile-poil

Les relations père-fille ne sont pas toujours évidentes, surtout si la communication vient à manquer. Alors que Elodie prépare son examen de CAP esthéticienne, elle ne trouve pas le soutien qu’elle souhaite de la part de son père. Jusqu’à ce que…

Alors, quel était votre film préféré ? La plus grosse surprise ? Ca vous donne envie de regarder des courts métrages plus souvent hein ? 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s