Le semi-marathon pour les nuls #12-13-14

Oups oups oups – 12, 13 et 14 !

Hello, it’s me !

Chers amis je suis désolée d’avoir à nouveau disparu ! Les deux dernières semaines ont été très busy et une fois de plus grâce à mon sens de l’organisation hors pair j’ai complètement perdu le fil des choses à faire : courir et tenir le blog à jour. Depuis la session des fractionnés avec Juju, je suis allée au festival Coupé Court, j’ai passé un week-end dans ma dear hometown Pau, je suis allée à Arcachon (deux fois) et à la Dune du Pyla, j’ai participé au Mémorial de la Mort du Christ avec les 1000 témoins de Jéhovah de Bordeaux (bonjour je fais un master chelou), j’ai presque fini mon pull en tricot, et au milieu de tout ça j’ai eu le temps de m’entraîner trois fois, pas beaucoup donc, surtout quand on sait que le semi-marathon est… samedi… mais mieux que rien ! De toutes façons c’est un peu trop tard pour s’en inquiéter.

Trois entrainements, trois team différentes, trois fois le même parcours (et oui… toujours le même…) et trois fois du beau temps !

photo : la team dimanche est devenue team le lundi au soleil

photo : team mardi (haha pas très belle photo malgré l’embellissement proposé par mon téléphone de qualité mais la flemme)

photo : team (support, pas effort) du vendredi tout droit venue de Paris !

Au niveau de la course, ces trois entraînements se sont déroulés ma foi plutôt bien, et m’ont surtout permis de découvrir un élément très important sur mon confort sportif : je ne supporte pas le soleil et la chaleur, mais alors pas du tout. Dès que je cours un peu trop tôt dans l’après-midi ou un peu trop tard dans la matinée, une sortie easy devient un challenge sans équivalent. Genre vraiment chiant. Et vu que 1) à Bordeaux, en ce moment, il fait super beau (et oui, c’est trop cool ici) ; 2) je ne suis pas très matinale ; 3) on est passé à l’heure d’été et il fait soleil jusqu’à tard ; ben c’est un peu galère de trouver le moment idéal.

Néanmoins, je pense avoir enfin résolu mon problème vendredi, grâce à un concours de circonstances qui a fait que mes habits de course habituels étaient sales, et que j’ai du enfiler la tenue sportive d’été. Je n’ai ainsi pas respecté le fameux dicton du mois d’avril et de la découverte des fils. Au contraire, j’ai sorti le mini-short et le t-shirt à manches courtes tout plein d’aérations. Et, sans vous mentir, j’ai eu un peu froid jusqu’aux quais (j’y vais en marchant) mais une fois que j’ai commencé à courir c’était vraiment parfait. Pourtant il ne faisait pas spécialement chaud non plus, avec pas mal de vent et tout ça, mais au final c’était la tenue idéale. Bon, par contre il faut pas trop traîner dehors après la course histoire de pas attraper froid (enfin je dis ça mais je suis restée en terrasse une bonne heure et tout va bien) mais sinon au top. Problème résolu capitaine !

Temps : 45 minutes

Distance : 8km

Moral : Hihi peut-être que j’aurai du m’entraîner un peu plus moi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s