#Souvenirs du Danemark – le pays où tout est beau (sauf la météo)

Suite à un premier épisode de mes « Souvenirs » qui racontait mon voyage au Liban, j’ai décidé de continuer cette série et de vous emmener cette fois-ci direction le Danemark, un pays que j’ai eu la chance de découvrir en 2019. A cette époque-là (devrais-je même dire, « jadis ») je faisais un Service Volontaire Européen (aujourd’hui, Corps Européen de Solidarité) à Minsk alors que ma copine Claire (alias Bibou) était, elle, à Copenhague. Quelle meilleure excuse donc que celle de rendre visite à ses compagnons volontaires pour faire un peu de tourisme sur notre beau continent ?

Ah, le Danemark, pays où tout le monde est grand, beau et bien habillé. Pays où il ne fait jamais trop chaud (#bonheur) mais, avouons le, parfois un peu froid. Pays aux choses imprononçables, à la légendaire rivalité avec le voisin Suédois, et aux nombres encore plus invraisemblables qu’en français (oui, c’est possible de faire pire que quatre vingt dix neuf !). Pays avec des TRAMPOLINES dans la RUE. Bref, pays de la perfection…

…Ou presque ! Car, malgré un drapeau rouge et blanc, tout n’est pas rose au Danemark (transition un peu capillotracté je le reconnais). Pour ne citer que quelques exemples : ce n’est pas très facile de s’y faire des amis, il faut casser son PEL dès qu’on veut manger dehors, c’est difficile de trouver une place pour garer son vélo… ! Terrible ! Alors, toujours autant envie de déménager au Danemark ? Hein ? Comment ça, « oui » ?

Le quotidien difficile des Danois : trouver une place pour garer son vélo le matin…

Bon, j’avoue, le Danemark c’est plutôt sympa. Il n’y a qu’à voir les locaux de l’université de Copenhague où ma copine Claire a fait son SVE. Je ne sais pas si vous êtes allés récemment dans une université française, mais c’est « deux salles, deux ambiances ». Le personnel de l’université a accès à une salle de sport high tech dans les locaux de la fac, des viennoiseries et des fruits frais tous les matins dans les salles communes, des salles communes elles-mêmes plus belles et agréables que tous les apparts dans lesquels j’ai pu vivre jusqu’à présent (les stores se règlent même automatiquement en fonction de la luminosité… Bon le contrepoint c’est qu’il y a peu de luminosité mais bon quand même). Comble de la danoiserie : des bureaux réglables en hauteur pour pouvoir travailler assis ou debout, selon son envie. Ah oui oui. Moi je vous le dit, le Danemark, c’est une autre planète.

Autre particularité danoise que j’ai apprécié : sa gastronomie. Cela peut sembler étrange mais effectivement le Danemark propose deux de mes plats préférés du monde : 1) les tartines avec des choses dessus (appelées localement des « Smørrebrød« ) et 2) les hot-dogs servis avec un chocolat au lait froid (commandez un « Pølser og cocio« ). Oui, je sais, chacun son truc. Bon le problème c’est que effectivement ça coûte un peu cher même pour un touriste français donc on en a pas mangé des tonnes non plus. Les bonnes adresses : Fars Dreng pour les tartines et Reffen, haut lieu de la « Street Food Gastronomy » et accessoirement un endroit hyper cool pour se balader.

En dehors de Copenhague, il y a également pleins de choses à visiter ! Profitez des trains supers confortables et silencieux (et dites définitivement adieu à vos économies) pour vous rendre par exemple à Roskilde où vous pourrez visiter la cathédrale / nécropole royale et en savoir plus sur l’histoire des rois et des reines du Danemark. En parlant de royauté danoise, le saviez-vous ? L’ancien roi Prince Consort du Danemark n’était autre qu’un certain Henri de Laborde de Monpezat ! Un Français ! de Talence en plus ! Décédé en 2018, Monsieur Henrik du Danemark est resté marié à la reine Margrethe II pendant 46 ans. Une histoire d’amour pas sans anicroches si l’on en croit les Danois car le Prince se faisait régulièrement remarquer pour ses comportements peu protocolaires, jusqu’à débarquer à un dîner de charité organisé pour WWF… déguisé en panda. Au moins, on peut dire qu’il mettait l’ambiance. Découvrez son portrait au Château de Frederiksborg, qui est aussi le musée national d’histoire ! Attention néanmoins quand vous organisez vos visites : les Danois sont des « couche-tôt » et les musées ferment à 17h maximum !

Avec tout ça, vous vous dîtes sûrement que je raconte quand même pas grand chose du Danemark. Et vous avez raison ! C’est bien le problème quand on écrit sur ses souvenirs, les morceaux s’éparpillent, et on oublie. Mais de toutes façons, vous savez déjà tout, non ? La statue de la petite sirène de Hans Christian Andersen, le parc d’attractions de Tivoli, la relève de la garde avec des chapeaux encore plus grands que chez les Anglais, une balade en bateau sur les canaux, Christiania le quartier « mal fréquenté » le plus fréquenté du monde (un million de visiteurs par an quand même), les petites maisons colorées sur les quais, quelques magasins de souvenirs bien sûr…

En tout cas ce que je n’ai pas oublié c’est le Free Walking Tour de Copenhague, ou devrais-je dire, le One Man Show de notre guide Magnus qui nous a fait rire du début à la fin de sa visite ! A ne manquer sous aucun prétexte. Je le classe parmi les meilleurs Free Walking Tour que j’ai pu tester, et pourtant, j’en ai testé beaucoup mes amis. Je devrais faire un TOP 10 un jour d’ailleurs. Attention, nous étions tellement nombreux au rendez-vous que les guides ont créé au moins 6 groupes différents : ne manquez pas Magnus ! En plus comme c’est le Danemark, c’est un Free Walking Tour qui accepte les cartes de crédit. Elle est pas belle la vie.

Je remercie mon très cher Bibou de m’avoir accueillie lors de ce séjour danois et de m’avoir fait découvrir tous ces endroits formidables ! Et comme on dit au Danemark : Tillykke 🇩🇰 🇩🇰 🇩🇰

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s