Chez Jean-Mi, paradis du palais

Il n’était pas prévu à la base que j’écrive autant d’articles sur les bonnes adresses gastronomiques de Bordeaux et autres villes que je visite de temps en temps. Pourtant, il va falloir que je m’habitue à l’idée que la nourriture a une grande place dans ma vie, plus que je ne le souhaiterais parfois. Bébé bloggeuse, moi, je voulais parler des grandes causes politiques qui m’animent, je voulais, partager mon amour pour la culture, oui, je voulais faire palpiter les coeuuurs, réveiller les âââmes…!

Et puis finalement je parle que de bouffe parce qu’en vrai, j’adore ça.

Faut avouer que c’est joli à regarder et que c’est quand même important :

img_20160806_135350
Petite rillettes d’oie accompagnées de ses cornichons et de ses tranches de pain aux céréales, tout est dit

Et puis, après tout, il faut bien qu’on mange tous les jours, en plus il faut qu’on mange bien, varié, équilibré, plusieurs fois par jour, vous imaginez le temps qu’on passe à manger ? Il faut bien qu’on en parle non ?

Aujourd’hui, donc, je vous emmène à la découverte du restaurant de fruits de mer (comme la photo du dessus ne l’indique pas) dénommé Chez Jean-Mi.

Chez Jean-Mi, c’est un peu l’institution de l’huître et du bulot des capus (le ptit nom qu’on donne au Marché des Capucins). Et les capus, c’est un peu l’institution de la nourriture en général de Bordeaux. Et Bordeaux, vous l’aurez compris, c’est un peu l’institution du bon vivre en France (voire dans le monde). C’est même pas moi qui vous le dit, d’ailleurs, mais les guides de voyages et les magazines de compagnies aériennes. Voir ci-dessous la preuve en image, avec à gauche, une page du Lonely Planet des meilleures destinations du monde dont on avait déjà parlé dans cet article, et à droite, une page du magazine EasyJet qui recommande les meilleurs spots pour manger à Bordeaux, dont, évidemment, le Marché des Capucins.

 

Bref, tout ça pour dire que la réputation de Bordeaux et des Capus n’est plus à faire. Et pour Jean-Mi, c’est pareil : il vous suffit de venir le week-end faire un tour au marché, et vous réaliserez vite le succès dont jouit ce petit restaurant. Vous pourrez également vous amuser à compter l’argent qu’ils se font en un service, en attendant de voir une table se libérer pour que vous puissiez y installer vos plus ou moins petites fesses. Vous l’aurez compris, chez Jean-Mi, y a du monde, et c’est pas pour rien. Un service rapide, très efficace mais qui sait rester agréable malgré la tension permanente que ça doit être, une nourriture de qualité, à bon prix, et une ambiance animée et conviviale, que ce soit à l’abri du marché ou sur la petite terrasse ensoleillée.

img_20170209_130018
Mais regardez-moi ce plateau de fruits de mer de folie ! Comme c’est beau !

Personnellement, je vous conseille Chez Jean-Mi en toutes saisons et en toutes occasions : en été sur la terrasse à prendre des coups de soleil, en hiver à l’intérieur ou comment découvrir la joie de décortiquer des crevettes avec des gants (à la guerre comme à la mer), en automne ou au printemps, quand vos parents viennent vous rendre visite, entre deux cours à l’université de Bordeaux centre, un lendemain de soirée (étonnamment les huîtres font vachement de bien à l’estomac, testé et approuvé), bref, on est jamais déçu.

img_20170209_135840
Le café gourmand d’hiver, excellent

Niveau budget, ça dépend de votre gourmandise, évidemment, mais ça reste dans tous les cas raisonnable. Comptez quelque chose comme 25 euros pour un « plateau Amiral » de fruits de mer bien garni, environ 6 euros pour le café gourmand (« whaaaat » disent les Parisiens car c’est le prix du café tout court à la Madeleine) et 3 euros pour le verre d’Entre-deux-Mers (interdit de commander un autre vin que celui là). Sinon il y a aussi de la soupe de poissons, des rillettes d’oie-mais-laisse-tomber-j’en-ai-jamais-mangé-d’aussi-bonnes, et des desserts tops.

img_20160806_144719
Le café gourmand d’été, excellent aussi

En plus, à cette occasion, vous pouvez aussi aller faire vos courses, acheter pleins de légumes et de fromages, rencontrer des producteurs (et surtout goûter à leurs produits), vous balader dans le coin, vers Saint-Michel, vers les Quais, et tout un tas d’autres trucs cools.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s