BalkansGo #7 : Tirana la belle 

​Journal de bord 20/08

Notre périple continue. Des problèmes administratifs de type transfrontalier nous oblige donc a faire le même trajet interminable qu’à l’aller. Cette fois ci nous sommes mieux préparés et allons directement prendre place a l’intérieur du ferry pour pouvoir dormir tranquillement, ceci sans compter sur un esclandre provoqué par deux familles, comme on dit chez nous, « de gros beaufs », dont le motif nous reste encore aujourd’hui inconnu. Le spectacle terminé nous sommeillons au gré des vagues et des alizés jusqu’au prochain mini bus qui nous amène all the way to Tirana. Il fait déjà nuit quand on arrive après ce long voyage plein de détours. Notre auberge se trouve près du quartier des ambassades, et l’on passe donc devant le futur employeur de Jeanne, l’ambassade de France en Albanie. Bref, on arrive a lauberge, on sonne au grand portail métallique peu avenant et découvrons une auberge de jeunesse toute mignonne avec un grand jardin caché derrière. Endroit paradisiaque qui offre même des repas végétariens trop pas chers tous les soirs, des jus de fruit maison trop pas cher tous les matins, et des cocktails trop pas chers a tout moment de la journée. Notre premier jour à Tirana nous décidons d’aller visiter le plus grand musée de la ville (et du pays d’ailleurs) : le National History Museum. Nous sommes accompagnés d’un guide juste pour nous et tout gratuit pendant une heure et demie qui nous explique les choses les plus importantes à savoir sur l’Albanie.

Ensuite, on enchaîne juste après avec un Free Walking Tour au depart du musée, qui nous fait arpenter les rues de la ville au gré des anecdotes très intéressantes de notre guide. Il commence la visite en nous disant de faire attention a la circulation: les albanais conduisent très mal, « but it’s because we only have cars for 25 years ». Ah ouais. Tout s’explique. En réalité, l’Albanie fut apparemment un peu l’équivalent de la Corée du nord dans les années 80, soit le pays communiste le plus communiste d’Europe. Forcément… Une visite assez complète et très intéressante de Tirana et de l’histoire albanaise que nous recommandons vivement. Nous rentrons à l’auberge après cette longue balade, au menu : pâtes et ratatouille (juste parfaite cette auberge). Loic, diarouche et moi allons ensuite boire de très bons cocktails au Radio bar, avant de rentrer sagement à la maison. Pour notre deuxième journée a Tirana, nous avons entrepris une escapade jusqu’au Bunkart, l’abri antiatomique de l’ère communiste reconverti en musée. Nous prenons le bus (100 leke qu’il faut payer directement a un monsieur qui fait office de machine a ticket dans le bus – bus originaire de Toulon par ailleurs) puis grimpons encore a pieds quelques mètres avant d’atteindre cet impressionnant bloc de béton encore a moitié enterré. L’entrée dans le bunker coûte 500 leke, et la visite dure environ une ou deux heures suivant que vous lisez tous les panneaux ou non, voire cinq minutes si vous etes claustrophobe comme Jeanne.

Retour à l’auberge pour l’apero et le dîner, et, comme c’est samedi soir… la fête ! Fort raisonnablement nous ne sommes pas beaucoup sorti du voyage, au grand désespoir de Loïc, chose à laquelle nous étions prêts à remédier. Jeanne calls herself out avant qu’on quitte l’auberge, il ne reste donc que Lolo, Diarouche et moi, en quête d’un lieu de sortie sympathique. On se fait deux copines albanaises dans la soirée, qui nous emmène dans un bar-pub-boite avec de la musique live et un nuage dégueulasse de fumée. La fête bat son plein jusqu’à environ 4 heures et notre troupe prend joyeusement un taxi pour rentrer à la maison. Nous quittons Tirana dimanche en début d’après midi pour Sarande, ville côtière tout au sud du pays.

Photo : notre dernière soirée à Tirana – on respire la fraicheur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s